Vous êtes ici:  francaise > Paramoteur+ > Ancien Numero > no 21

NIRVANA NS 230

La Ferrari du paramoteur

« PM+ » teste aujourd’hui une machine rare sous nos contrées, pas (encore) importée en France. Le Nirvana NS 230 High Line représent le haut de gamme « all inclusive* » du constructeur tchèque.

Pavel Brezina, patron et créateur de la marque, nous a confié sa propre machine à l’issue de la coupe Icare pour un essai « longue durée ». Cette machine est exceptionnelle : championne du monde en titre, matériaux très haut de gamme, design unique, finition exceptionnelle, nombreuses innovations… et tarif à l’avenant ! Les superlatifs ne manquent pas. Nous allons voir ensemble si le ramage vaut le plumage !...

Chariots : une gamme complète : Le constructeur propose plusieurs chariots adaptables sur cette machine, monoplaces et biplaces. La fi nition est à la hauteur et l’adaptation parfaite. Vu la puissance disponible, ce ne sont pas les quelques kilos supplémentaires qui posent problème ! Une bonne option à envisager et une polyvalence supplémentaire pour cette machine.
Essai breton pour le Shadow, ici en vol près de la chapelle Notre-Dame-de-la-Côte, sur la minuscule presqu’île de Penvins, à Sarzeau (Morbihan).

BACK BONE SHADOW

L’esprit d’évasion

Le Shadow motorisé d’un Ros100 Light est un paramoteur puissant, léger, démontable : l’arme fatale du paramotoriste voyageur !

Notre essai s’effectue en Bretagne Sud, sur une pointe qui s’avance en mer, dégagée de tout relief, avec une météo calme qui se musclera progressivement, comme une promesse de départ au bout du...


Winglet.

ADVANCE EPSILON 7

Une planeuse libre

Nous voilà en présence du dernier bijou de chez Advance, l’Epsilon 7, la seule aile mixte libre/paramoteur trois lignes homologuée LTF 23-05 pour le vol motorisé et EN/LTF 926-2 pour le vol libre... Une aile fidèle à la devise d’Advance : suivre sa propre voie, sans s’occuper des effets de mode.

A l’ouverture du colis, on découvre un sac de rangement de 115 litres de très bonne facture à l’effigie de la marque, en Cordura. Il se compose d’une ceinture ventrale amovible et de quatre sangles de compression dont deux, en haut et à l’arrière du sac, sont des rappels de charge, un dispositif...

Gonflage biplace au Trike Z.

Zen comme

LE Z !

Le Trike Z est un chariot léger, compact e robuste qui se monte et se démonte rapidement tout en tenant dans un sac de transport. Il a été élaboré et conçu par la société Passion’Ailes de Saint-Blancard pour accueillir les paramoteurs « décollage à pied » des constructeurs PAP et Clemente.

Vol depuis At-Bashi en direction du caravansérail de Tash Rabat.

DESTINATION Asie Centrale

56 Texte et photos : Franck Simonnet

CARACOLER

DU CÔTÉ

KARAKOL

Le photographe-paramotoriste Franck Simonnet est parti voler dans les « Montagnes Célestes » du Kirghizistan, en Asie Centrale, un petit pays par ses dimensions mais grand par la gentillesse de ses habitants.

Je prépare méticuleusement mon équipement de vol que j’ai rassemblé au fils des ans. Une combinaison où sont cousus les drapeaux miniatures de tous les pays où j’ai eu la chance d’aller faire du paramoteur, un véritable casque en cuir des années 1970 porté par les pilotes de chasse de l’armée soviétique, un minuscule miroir pour contrôler le niveau d’essence qui m’a été donné par un ami africain quand j’avais perdu le mien dans les sables d Sahara, une écharpe bleue de 3 mètres de long testée depuis des millénaires par les nomades….

Dans l’écume du

« DUEL CARIBÉEN »

Quand le froid hivernal commence à envelopper la France, de lointaines îles battant pavillon tricolore offrent un climat chaud tout au long de l’année. La Guadeloupe est l’un de ces lieux

paradisiaques. Un écrin ayant permis de tourner une vidéo originale. « PM+ » vous dévoile le making-of en avant-première.

À l’est de Sainte- Anne, sur la plage de Bois Jolan, Pascal Vallée garde une longueur sur Valentin Dardillat, mais qu’en sera-t-il au final ? C’est à découvrir dans la vidéo disponible sur Internet.

ÉMIRS DU CIEL

PARABATIX SKY RACERS - DUBAÏ

Dans la foulée du dernier Icarobatix en septembre, 10 pilotes des quatre coins du monde ont rallié Dubaï début décembre pour ce premier Parabatix à l’international.

cinq jours de compétition entrecoupée de spectacles ont permis de courir les « sky races » qui classent les pilotes en fonction de leurs chronos et de leurs bonus. Malgré quelques rebondissements au général pendant l’événement, il est apparu assez rapidement qui seraient les finalistes du dernier jour. Les premières marches du podium ont été remportées par Alexandre Mateos (France) en vainqueur suivi par Paco Guerra (Espagne) en deuxième place et Thomas Migneaux (France) en troisième

Paramoteur +

ÉDITORIAL N° 21 février-mars 2014

 

La course aux chariots

élai de fabrication oblige, le magazine que vous lisez actuellemen a été bouclé en début d’année, à l’époque des voeux, et des bonnes résolutions 2014. Donc j’en profite pour vous souhaiter les meilleurs voeux pour l’année (qui de toute façon ne pourra guère être pire que 2013 !) et pour partager avec vous une des miennes, de bonnes résolutions...

Celle qui vous intéressera porte sur les chariots. Les vrais chariots d’hommes, pas de simples petits « clipsables » ! Trikes, chariots lourds, à motorisation fixe, souvent 4 temps, au confort

poussé : en 2014, votre magazine favori va combler son dernier manque éditorial, en mettant le paquet sur les essais de machines à roues.

Depuis sa naissance en février 2010, Paramoteur+ a toujours évoqué les chariots, rendant compte de toute l’actualité du segment et proposant de nombreux essais. Mais si l’actualité et les nouveautés du secteur sont toujours bien couvertes, il est vrai que les essais de chariots en eux-mêmes se sont raréfiés, proportionnellement au contenu global du magazine, quand le titre passait de 4 à 6 numéros

par an à partir de février 2012.

Malgré le renfort de Paco Diaz, superspécialiste chariots arrivé dans notre équipe fin 2012, les impératifs logistiques particuliers inhérents aux chariots, a fortiori aux chariots lourds et coûteux, font que les essais de trikes demeurent à ce jour ma contrainte de production n° 1 à la barre de votre magazine.

À l’évidence, un chariot pesant 150 kg (voire plus !) et valant 15 000 ne se prête pas comme une aile, plus difficilement endommageable et aisément postable par colis !

Du coup, la logistique de chaque essai - visant à faire se rencontrer une machine, un testeur, une météo volable, en un lieu unique et si possible plusieurs jours – relève souvent de l’acrobatie.

Or, depuis mon arrivée, mon objectif éditorial, outre la création de rubriques régulières et la constitution d’une équipe de pigistes fiables, a toujours été de proposer à chaque numéro un essai de chariot, un essai de déco à pied et un essai d’aile. Au moins un essai de chaque par numéro permettrait à chacun d’entre vous, qu’il soit « crapahuteur » ou « rouleur », de se rincer l’oeil sur un appareil qui le fasse rêver. Ça

reste l’objectif, avec toujours parfois un essai « bonus » en rab bien sûr ! N’étant pas moi-même pilote de chariot mais plutôt lapin à pied, je vais donc forcer ma nature et me mettre aux essais, aux côtés de nos testeurs maison habituels, pour veiller plus finement à la présence des trikes, afin que 2014 soit pour les pilotes de chariots l’année durant laquelle leur regard aura changé sur « PM+ ».

En 4 ans, Paramoteur+ a bien grandi. Au fil des différentes étapes de sa croissance (segmentation, bimestrialisation, rubricage), il s’est structuré, a bâti une équipe, gagné en maturité et doit donc encore se renforcer un peu sur les essais chariots. Car rien n’est jamais fini et tout reste toujours perfectible ! Soyez donc rassurés amateurs de « déco assis » : les premiers rendez-vous sur le terrain sont pris, on ne vous oublie pas. Encore mes meilleurs voeux, et bons vols à tous, à semelles ou à pneus !
Niels Goumy

Rédacteur en chef

 

Rejoignez-nous sur notre page Facebook

 

DANS LE CAMBOUIS Électronique

MONTER À L’OEIL UNE

COMMANDE AU DOIGT

Vous rêvez de commander les gaz au doigt ? Voici le didacticiel vous permettant de changer de poignée de gaz. Optez pour le Caméléon en suivant la technique d’oncle Serge

Avant toute intervention, toujours penser à débrancher la batterie ! Pour notre propre sécurité mais surtout pour ne pas risquer un court-circuit qui endommagerait le matériel. Par ailleurs, oncle Serge recommande vivement de débarrasser le paramoteur de tout ce qui pourrait nous gêner durant la session. Démontons donc cage, hélice et sellette, nous serons plus à l’aise et ça évitera de brûler la sellette par mégarde lors de soudures par exemple. De plus, un paramoteur est plus stable, posé au sol, lorsqu’il est nu. L’intervention est simple si on respecte parfaitement les longueurs, positions et modes de fixation de la poignée existante. Il s’agit donc en premier lieu de repérer et mesurer les câbles de la poignée existante, celui de la commande mécanique et ceux des commandes électriques.

(CAMBOUIS Électronique)...2
(CAMBOUIS Électronique)... 43
(CAMBOUIS Électronique)... 49 Tout est fini, n’oubliez pas de remettre

Ne pas confondre écopage et arrachage !

On a souvent tendance à sous-estimer l’écopage et son importance pour la montée de l’aile. Toute la problématique du vol repose pourtant sur le fait que l’aile ne peut voler que lorsqu’elle est en forme. Un bon écopage n’est rien d’autre que « technique + timing ».

OK Avec une belle position des mains, l’aile est en forme. Elle peut donc voler et ce bien avant 45°

Laura Baillet

ON   THE    ROCKS!

Férue de géologie, sportive au contact de la nature, Laura Baillet est une personnalité spontanée se mettant au paramoteur à pleines dents pour prendre encore plus de hauteur de vue sur cette bonne vieille Terre qu’elle chérit

e-Flight-Expo Vol Moteur Free Flight Index Flying Pages Flüges Magazin Flügel Index Aircraft Scout WIDOLA Paramoteur Parapente EAA Flying Pages - Online Shop